Jean-François Bert, Introduction à Michel Foucault

Paris, La Découverte, 2011 (ISBN: 978-2-7071-5585-6).

(Note de l’éditeur)

Michel Foucault aura été en France le plus novateur des maîtres à penser – maître sans programme articulé qui a su pourtant offrir à ses nombreux lecteurs, issus des disciplines les plus variées, une « boîte à outils » qu’il dévoile par fragments (entretiens, cours, articles, livres…).

À plus d’un titre, ses modes d’investigation ont des points communs avec certaines démarches des sciences sociales : sa rupture explicite d’avec la problématique classique de la souveraineté, ses attentions portées aux micromécanismes de la domination, sa façon d’interroger les institutions ou les manières de gouverner… Pourtant, les notions clés qu’il redéfinit tout au long de son parcours (« généalogie », « discipline », « gouvernementalité », « subjectivation »…) n’ont pas fait l’unanimité chez les historiens, les sociologues ou les anthropologues, ou encore les criminologues et les spécialistes du droit.

Foucault n’est pas de ceux qui se laissent facilement saisir et l’objectif de cet ouvrage est d’éclairer, dans toute leur richesse et leur diversité, les enjeux de ses travaux pour en faire ressortir l’intérêt actuel pour les sciences sociales et, pourquoi pas, aider à penser différemment l’enfermement, les institutions et la société, le rapport à soi et à la vérité.

Jean-François Bert est sociologue à l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (IIAC). Il est l’un des animateurs du Centre Michel-Foucault. Ses principaux travaux portent sur la réception de l’oeuvre du philosophe ainsi que sur l’histoire de la sociologie et de l’anthropologie françaises.


Une réflexion au sujet de « Jean-François Bert, Introduction à Michel Foucault »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *