Des livres, des voix


Les Lieux de savoir sont un voyage au long cours. Chaque auteur y contribue selon sa vision du projet ; certains lecteurs s’y plongeront dès la publication des volumes ; d’autres les découvriront sur des étagères publiques ou personnelles, sur les pages d’un site ou par les messages d’un réseau social. Ce sont évidemment des livres qui ont le temps de mûrir dans les bibliothèques et dans les esprits1.

Le projet fait néanmoins partie de l’actualité, au sens le plus courant et médiatique du terme. Si ce carnet recueille une partie des échos que la série a rencontrés et rencontre en ce moment, la réception de ces ouvrages collectifs ne se limite pas aux comptes rendus publiés. Elle est également faite de séminaires, de conférences et de présentations dans des colloques ou dans des librairies. Réactions, annonces et liens seront bienvenus : n’hésitez pas à signaler ici les événements de la vie des Lieux de savoir dont vous avez connaissance !

Sous la catégorie À écouter…, nous indiquons les programmes de radio qui accompagnent la parution des Mains de l’intellect. À ce jour, ce sont des émissions de France Culture et de France Inter, que vous pouvez écouter pendant un mois après leur diffusion à l’antenne. La radio est donc encore un lieu de savoir – parole d’internaute ! – et ce qui se dit n’est jamais exactement ce qui s’écrit.

Dans les deux premiers volumes, l’oreille a peut-être une présence plus discrète que l’œil et la main. En attendant que le troisième volume, qui sera consacré aux traditions et aux transmissions, insiste sur son rôle dans les pratiques savantes, pourquoi ne pas suivre le fil de l’oralité dans les Lieux de savoir ?


  1. L’histoire des savoirs est souvent celle de la « longue traîne » des productions culturelles (voir l’article publié par Chris Anderson en 2004 et cette mise en contexte de l’expression). []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *