Retour sur le hackathon Savoirs organisé au Campus Condorcet (12-13 mai 2022)

Ce hackathon, organisé et encadré par Carmen Brando (Pôle humanités numériques EHESS) et Simon Dumas Primbault (EPFL) s’est déroulé parallèlement au colloque Savoirs au Campus Condorcet.

Un appel à participation avait été diffusé sur différents canaux de communication et publié en ligne sur l’entrepôt GitHub du hackathon (https://github.com/PSIG-EHESS/HackathonSavoirs). Étaient ainsi mises à disposition des participants un certain nombre de ressources numériques (textes encodés en XML-TEI, thésaurus en SKOS, extraits de codes sources, cahiers des charges de l’application) destinées à leur donner un point de départ pour développer leur projet autour de Savoirs.

Le hackathon proposait aux participants de se focaliser sur au moins l’un des trois défis suivants : 

  1. Interfaces innovantes. Quelles interfaces pour quels besoins des utilisateurs et utilisatrices de bibliothèques numériques ?
  2. Analyse et visualisation du corpus. Comment faire émerger des connaissances à partir des textes de Savoirs ?
  3. Parcours de lecture des textes. Quelles suggestions pour quels profils ?

Celine Bohnert, enseignante-chercheuse, Arthur Brody, ingénieur informatique et ergonome, ainsi que des masterants et diplômés des masters en humanités numériques et data science, Cedric Baron, Tamara Glushetckaia, Vincent Sarbach-Pulicani, Etienne Ferrandi, Margaux Pascual et Xinmin Hu, ont exprimé leur intérêt pour participer au hackathon. Des groupes se sont ensuite constitués au fil de l’eau selon les intérêts de recherche et compétences de chacun. Une série de rendez-vous en visio-conférence ont été proposés aux participants pour présenter la plateforme, répondre à leurs questions, et les aider à définir et préparer en amont une preuve de concept.

Pendant les deux jours du hackathon, les participants ont travaillé dans une salle dédiée du Campus Condorcet en lien avec les organisateurs. Une séance de restitution a eu lieu à la fin du colloque : les participants y ont présenté leurs réalisations sous forme de maquettes graphiques ou de résultats issus d’analyses exploratoires menées à l’aide des méthodes du traitement automatique des langues, du machine learning et de la géomatique.

Un projet s’est proposé de revisiter l’interface de recherche pour l’utilisateur de la plateforme tandis qu’un autre a esquissé une maquette de page Web complémentaire au site actuel en proposant une valorisation par des éléments graphiques des parcours de lecture d’articles de la plateforme créés en amont par différents membres du projet.

 

Une série de projets ont exploré la voie du traitement automatique des langues, la visualisation des données et l’analyse spatiale pour dégager des tendances thématiques ou des sujets dans le corpus, par topic modelling, ainsi que l’empreinte spatiale des lieux cités dans les textes, sous forme d’une cartographie.  

À travers les différentes réalisations, cette expérience nous a permis d’ouvrir des pistes de recherche pour la suite du projet.



Citer ce billet
Christian Jacob (2022, 18 novembre). Retour sur le hackathon Savoirs organisé au Campus Condorcet (12-13 mai 2022). Lieux de savoir. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qw65

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search